Témoignages


4

Nous sommes les parents d’un jeune adolescent, 13 ans, qui présente un retard psychomoteur diagnostiqué et suivi médicalement depuis sa petite enfance.
Vu ses retards d’apprentissage, il n’est pas capable de suivre un enseignement ordinaire et a été inscrit dès les premières années primaires à l’école Escalpade de type 4 à Louvain-La-Neuve.
Cette école est distante de notre domicile de 8 km.

Cependant vu nos horaires professionnels il ne nous est pas possible de l’y conduire nous-mêmes tous les jours et nous avons dû faire appel au transport scolaire.
Nous voudrions attirer votre attention sur les conditions pénibles de ce transport scolaire.
Pour arriver à l’école à 8 h 30, le bus passe chercher notre enfant à 7 h du matin, ce qui fait un trajet d’une heure et demie pour quelques kilomètres parcourus normalement en 15min.
Il en est de même au retour, soit 3heures de trajet par jour pour se rendre à l’école et en revenir... Ce qui n’est pas sans occasionner un surcroît de fatigue chez des enfants qui ont plus de difficultés à apprendre.
La longueur du trajet semble due au parcours nécessaire pour aller chercher tous les enfants présentant un handicap semblable et habitant la région, parfois assez loin de l’école.

(suite au 5 ...)

 
3

Le bus de ma fille prend 1 h 3/4 pour un trajet de 20 min !

On devrait pouvoir faire mieux...

 
2

Aussi enrichissante puisse-elle être pour les parents, les contraintes qu'impose l'éducation d'un enfant handicapé sont souvent lourdes, voire très lourdes.

Quant à cela s'ajoutent des trajets BXL-province ou province-BXL de grand matin, cela s'apparente vite à un véritable calvaire que les parents se mettent un point d'honneur ou se résignent à endurer, bien sûr...

Mais à quel prix ? Et les exemples ne sont pas rares !

 
65

Et pendant ce temps les jeunes handicapés attendent toujours un transport décent.
La Wallonie débloque 47 millions pour avoir son centre de protonthérapie
(la NVA jubile ! Le PS est vraiment son meilleur agent de promotion)A la demande du président  bourgmestre de Charleroi et avec un profond silence complice des tous les partis francophones ! on trouve 47 millions pour un appareil de prestige alors qu'un même centre est prévu à Leuven.
Quelle triste région ? raciste linguistique ?

 
<< Début < Précédent 11 12 13 Suivant > Fin >>

Page 13 sur 13